Polyhandicap et communication alternative : approche environnementale

Approche globale
Aidant familial, Établissement, Professionnel

Une personne avec polyhandicap ou déficience intellectuelle et cognitive importante, privée de communication orale, nécessite un environnement humain et matériel d’autant plus attentif que ses moyens d’expression sont
limités.

Elle peut avoir besoin d’outils de communication adaptés et personnels (cahier de vie, passeport de communication), ou de quelques outils avec voix enregistrée ou synthétique (boutons parlants, boites à messages, applications etc…).

Mais elle a avant tout besoin d’un environnement qui lui montre d’autres canaux de communication gestuels et visuels : un bain de langage adapté et alternatif.

  • pour renforcer son attention et sa compréhension,
  • pour l’amener peut être, en en ayant vécu l’intérêt dans sa vie quotidienne, à les utiliser en expression : c’est le but.

Des outils doivent être adaptés dans son environnement personnel et institutionnel : images ou pictos, voire objets référence tactiles pour représenter des activités, plannings et affichages adaptés, fiches de dialogue
destinés à donner de l’information, ou à converser avec la personne sur le thème affiché.

La formation s’attachera à faire le lien entre l’information donnée et le traitement possible de cette information
par la personne.

Objectifs

  • Savoir identifier les modalités de communication, et les besoins d’une personne privée de communication verbale.
  • Analyser, savoir construire et utiliser des outils environnementaux pour faciliter la communication des personnes accueillies.
  • Donner une information structurée et adapter la forme de cette dernière.
  • Amener les personnes à comprendre et exprimer un traitement de l’information donnée.
  • Mettre en place et utiliser des cahiers de vie pour assurer pour tous une continuité identitaire.

Programme

Généralités :

  • Communication : définitions, fonctions de communication.
  • Bain de langage : quel bain de langage (adapté et alternatif) pour ces personnes qui ne parlent pas ?
  • Informer sur les différents types de moyens et codes de communication.
  • Sensibiliser les professionnels à une meilleure posture interactive et physique : modélisation.

Approche environnementale :

  • Aménager les informations et les affichages pour donner plus de moyens de communication. Les utiliser au quotidien, avec tous, et par tous.
  • Observer pour évaluer les capacités langagières et ergonomiques d’une personne privée de communication verbale.
  • Approche technique (moyens, positionnements).
  • Identifier l’existant et les moyens utilisés dans l’institution.
  • Analyser l’environnement du point de vue de l’espace et des circulations pour placer les outils dans des lieux pertinents.
  • Evaluer l’intérêt d’une telle approche.

Modalités pédagogiques

La formation est une alternance de séquences théoriques (exposés) et pratiques (à partir de séquences vidéo, retours d’expériences, échanges de pratique entre stagiaires et études de cas).

Le travail de formation se servira des documents de l’établissement (pédagogie inversée).

Retour d’expériences, étude de cas.

Matériel nécessaire : Vidéo-projecteur et sonorisation, tableau papier ou autre. Occultation de la lumière extérieure dans la salle.

Intervenant·es

Sylve Guyot, directrice d’établissement, Elisabeth Cataix Negre et Joël Pansard, ergothérapeutes, et Marie Voisin du Buit, orthophoniste.

Public :

Familles, orthos, ergos, educs, aidants familiaux et pros.

Durée :

14 heures minimum

Tarif :

Dates :

Lieu :

Diplôme pour la certification

Certification

Diplôme pour la certification

Certification