Depuis octobre 2021, Isaac Francophone a reçu la certification de France Compétences* “Intervenant en Communication Alternative et Améliorée”.

Vous pouvez accéder directement à la fiche à partir du lien suivant ou la retrouver sous le numéro : RS5529.

France Compétences

France compétences est l’unique instance de gouvernance nationale de la formation professionnelle et de l’apprentissage, créée par la « loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 (art. 36) pour la liberté de choisir son avenir professionnel ».

Contexte de la certification

Depuis 2002 des lois encadrants les missions des établissements de santé et plus particulièrement le « statut » des personnes accompagnées ou accueillies, des lois rénovant l’action sociale et médico-sociale, la participation à la citoyenneté des personnes handicapées et polyhandicapées sont promues. Elles ont pour objectifs de favoriser la communication de ces personnes et leur contribution dans l’accompagnement et la prise en compte de leurs besoins.

Les plans (autisme, polyhandicap) ont impulsé sous forme d’obligation pour les structures et les services, une façon de considérer la personne en situation de vulnérabilité dans le cadre d’une prise en charge, ou d’un accompagnement médico-social. Sont réaffirmés les droits et devoirs des personnes au travers d’un certain nombre d’outils obligatoires, ainsi que leur droit à l’information, leur expression et leur participation à leur projet de vie, à la vie des établissements et services, à celle de la cité.

Dans ce cadre, la Haute Autorité de Santé émet depuis 2008 des Recommandations de Bonnes Pratiques (RBPP) à destination des structures et acteurs du secteur santé-social. Ces recommandations portent sur l’accompagnement de publics spécifiques (autisme, personnes âgées dépendantes, handicap psychique, personnes en inclusion…) ou sur des services SESSAD, EPHAD, CHRS…), ou encore sur des thèmes particuliers (bientraitance, expression et participation des personnes à leur projet de vie, questionnement éthique…). Les RBPP sont des repères, des orientations, des pistes pour l’action destinées à permettre aux professionnels de faire évoluer leurs pratiques et ainsi améliorer la qualité des prestations rendues aux usagers. Elles appuient la mise en œuvre de la démarche d’évaluation interne.

Certaines de ces recommandations mettent en avant la nécessité d’une intervention en communication améliorée. Elles intègrent des préconisations qui portent sur l’amélioration de la communication avec les personnes accompagnées, sur le repérage des ces personnes dans leur environnement, sur leurs contributions aux décisions relatives à leur projet de vie. C’est le cas de l’exemple présenté ci-après.

Une certification dans le secteur santé social pourquoi ?

Un nouveau paradigme de l’accompagnement des personnes vulnérables est donc apparu au cœur de toutes ces règlementations et recommandations. Et cette nouvelle approche de l’accompagnement qui modifie les pratiques professionnelles, nécessite une professionnalisation des acteurs du secteur santé-social, sur la communication améliorée et alternative.

Une certification pour répondre aux besoins

Valeur ajoutée pour les personnels accompagnants ou les professionnels de santé

Le nombre de personnes qui se forment chaque année reflète l’engouement de celles-ci à vouloir acquérir les compétences nécessaires pour assurer une communication améliorée et alternative gage d’une intervention de qualité. Cette certification permet aux intervenants exerçant dans le secteur santé-social, et qui ont un rôle majeur et quotidien auprès des personnes en handicap de communication, de mieux répondre aux exigences spécifiques des situations de communication complexes qu’elles ont à gérer. Elles développent ainsi leur efficacité et leur professionnalisme.

Chaque personne certifiée se prépare à mieux faire face aux réalités de son intervention en consolidant ses compétences sur :

A vocation opérationnelle, la certification proposée s’appuie sur l’acquisition et la mise en œuvre de compétences transversales et complémentaires aux métiers. En permettant aux intervenants d’acquérir des compétences spécifiques à la CAA, elle contribue à augmenter le bien-être et la communication des personnes prises en charge.

Valeur ajoutée pour les entités utilisatrices

La certification répond directement aux recommandations de bonnes pratiques préconisées par l’ANESM sur la professionnalisation des intervenants des divers établissements. Si jusque-là, les injonctions extérieures aux établissements et services (loi, familles, évaluation externe…) pour la mise en place de la CAA pesaient plutôt sur les établissements pour enfants, la demande et le besoin sont maintenant très pressants pour les établissements pour adultes. Aussi, le nombre significatif de structures et d’employeurs qui financent la formation à la CAA et le recueil des demandes à venir auprès d’Isaac francophone, met en évidence l’implication des institutions à vouloir former les professionnels à cette fonction afin de répondre aux besoins et aux évolutions induites par les réglementations.

Définissant un socle commun de compétences transversales indispensables pour améliorer et maintenir la qualité de la communication auprès des bénéficiaires, cette certification est un gage d’harmonisation des pratiques de communication alternatives dans les établissements. En effet, beaucoup d’intervenants qui revendiquent la pratique de la CAA ne maîtrise que l’usage d’un outil ou d’une méthode (par exemple PECS, MAKATON), ce qui ne leur permet pas d’être autonomes et efficients dans la mise en œuvre de compétences professionnelles en CAA.

Cette certification est ancrée dans les pratiques professionnelles et la culture du travail en équipe pluridisciplinaire. Elle permet aux structures de proposer aux professionnels une formation globale et une reconnaissance de leurs compétences dans le champ de la communication améliorée et alternative. Par l’harmonisation des pratiques que la certification induit, elle aide à assurer la continuité d’accompagnement d’un établissement à l’autre, la bonne mise en œuvre des projets personnalisés et la qualité des services rendus aux personnes. Elle favorise ainsi l’implication des familles dans la vie des institutions.

Retrouvez l’intégralité de la Note d’opportunité pour la création du certificat d’aptitude à l’intervention en CAA :

Retrouvez l’intégralité du référentiel de compétence et d’évaluation ICI.