Aller au contenu

Comme uniqu’action, la Communication Alternative et Améliorée… Communiquer, Agir, Adapter !

La communication est essentielle pour le développement de chacun, y compris et surtout pour les personnes en situation de handicap. Un handicap de communication gêne ou empêche la parole ou la compréhension. La parole n’est pas le seul moyen de communiquer, nous utilisons aussi :

le langage corporel, le regard, les mimiques
les gestes, les signes
l’écriture, le Facile à Lire et à Comprendre, le braille
les objets, symboles et pictogrammes

Elle propose d’autres moyens de communication : signes et gestes, objets, images, symboles, applications, synthèses vocales et logiciels.

Elle est dite « alternative » lorsqu’elle remplace une parole absente ;
Elle est dite « augmentée ou améliorée » lorsqu’elle soutient l’expression de la personne ;
Elle contribue à favoriser l’épanouissement personnel et la participation sociale.

Il est essentiel d’envisager des aides à la communication dès qu’il y a une difficulté d’expression ou de compréhension, à tout âge, pour permettre à chacun s’exprimer. Tous les moyens sont bons : gestes et signes, objets, pictogrammes et lettres. Les supports alternatifs viennent compléter les moyens de communication habituels de la personne sans les remplacer.

La CAA, où, quand et avec qui ?

Partout : école, maison, établissement, loisirs, …
Tout le temps : lors de soins, au travail, du matin au soir, …
Avec tous.

En incitant les familles, partenaires et professionnels à proposer et utiliser ces moyens de communication alternative ou améliorée.
En créant les conditions d’un « bain de langage » adapté et respectueux de la personne et de ses capacités
Grâce à différents supports :
information adaptée dans l’environnement et sur les documents écrits, cahiers et tableaux, appareils et logiciels.
En mettant les aides à la communication à disposition en permanence